dcsimg

Euarchontoglires

fourni par wikipedia FR

Les Euarchontoglires sont un clade de mammifères placentaires que des analyses phylogénétiques relativement récentes ont fait découvrir. L'appartenance à ce clade est définie par un motif déterminé de marqueurs génétiques de type rétrotransposon contenus dans l'ADN de l'espèce.

Les phylogénies moléculaires, fondées sur toute une variété de gènes nucléaires et mitochondriaux, confirment ce clade.[1]

Taxinomie

Il regroupe les taxons des rongeurs, lapins, lièvres… avec celui des toupayes, des primates et des lémurs volants : Glires et Euarchonta.

Les Euarchontoglires se sont certainement différenciés du groupe frère des Laurasiatheria il y a environ 85 à 95 Ma durant le Crétacé. Cette hypothèse satisfait aussi bien les conclusions de la recherche génétique que celles de la paléontologie.

arbre phylogénétique
--o Euarchontoglires |--o Glires | |--o Rodentia | `--o Lagomorpha `--o Euarchonta |--o Scandentia |--o Dermoptera `--o |--o Plesiadapiformes (éteints ; considérés comme paraphylétiques) `--o Primates 

ou (depuis 2020) :

Boreoeutheria Euarchontoglires Gliriformes

Anagaloidea ?



Arctostylopida[2]


Glires

Rodentia (rongeurs)Ruskea rotta.png



Lagomorpha (lapins, lièvres, pikas)Lepus timidus - 1700-1880 - Print - Iconographia Zoologica -(white background).jpg




Euarchonta

Scandentia (toupayes)Die Säugthiere in Abbildungen nach der Natur, mit Beschreibungen (Plate 34) (white background).jpg


Primatomorpha

Plesiadapiformes s.s.[3]




Dermoptera (colugos)Cynocephalus volans Brehm1883 (white background).jpg



PrimatesCynocephalus doguera - 1700-1880 - Print - Iconographia Zoologica - Special Collections University of Amsterdam - (white background).tiff







Laurasiatheria



Il remplace le groupe des Archontes, en excluant le groupe des Chiroptera, désormais des laurasiathériens, et en incluant celui des Glires. Les Macroscelidea, autrefois considérés comme proches des Glires par leur morphologie, sont quant à eux rattachés aux Afrotheria.

Liste des ordres

Selon Animal Diversity Web : ___

Selon NCBI :

Publication originale

  • (en) William J. Murphy, Eduardo Eizirik, Stephen J. O'Brien, Ole Madsen, Mark Scally, Christophe J. Douady, Emma Teeling, Oliver A. Ryder, Michael J. Stanhope, Wilfried W. de Jong et Mark S. Springer, « Resolution of the early placental mammal radiation using Bayesian phylogenetics », Science, Association américaine pour l'avancement des sciences, vol. 294, no 5550,‎ 14 décembre 2001, p. 2348-51 (ISSN et , OCLC , PMID , DOI , lire en ligne)

Voir aussi

Notes et références
  1. Hervé Le Guyader, Guillaume Lecointre, Classification phylogénétique du vivant, tome 2, Belin, mai 2017, 831 p. (ISBN 978-2-410-00385-7), pages : 480,481, 519
  2. Missiaen P, Smith T, Guo DY, Bloch JI, Gingerich PD, « Asian gliriform origin for arctostylopid mammals », Naturwissenschaften, vol. 93, no 8,‎ 2006, p. 407–411 (PMID , DOI , hdl , lire en ligne)
  3. (en) Erik R. Seiffert, Marcelo F. Tejedor, John G. Fleagle, Nelson M. Novo, Fanny M. Cornejo, Mariano Bond, Dorien de Vries et Kenneth E. Campbell, « A parapithecid stem anthropoid of African origin in the Paleogene of South America », Science, vol. 368, no 6487,‎ 10 avril 2020, p. 194–197 (ISSN , DOI , lire en ligne)

licence
cc-by-sa-3.0
droit d’auteur
Auteurs et éditeurs de Wikipedia
original
visiter la source
site partenaire
wikipedia FR

Euarchontoglires: Brief Summary

fourni par wikipedia FR

Les Euarchontoglires sont un clade de mammifères placentaires que des analyses phylogénétiques relativement récentes ont fait découvrir. L'appartenance à ce clade est définie par un motif déterminé de marqueurs génétiques de type rétrotransposon contenus dans l'ADN de l'espèce.

Les phylogénies moléculaires, fondées sur toute une variété de gènes nucléaires et mitochondriaux, confirment ce clade.

licence
cc-by-sa-3.0
droit d’auteur
Auteurs et éditeurs de Wikipedia
original
visiter la source
site partenaire
wikipedia FR